Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer

Allez vous aussi à ma vigne

20 Septembre 2014 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Méditation

Allez vous aussi à ma vigne

La parabole d’aujourd’hui commence très tôt le matin, sur la place publique d’un village de Palestine. Les «journaliers» sont là, attendant qu’on les embauche.
Ces gens qui vivent au jour le jour, de façon très précaire, espèrent que quelqu’un leur donne du travail : «Pourquoi restez-vous là, sans rien faire?», demande le maître du domaine. «Parce que personne ne nous a embauchés».

Le problème du manque de travail est l’une des plaies de notre siècle. Dans les pays industrialisés, des millions de postes de travail ont été supprimés ces dernières années. À travers le monde, la moitié de la population n’a pas de travail fixe et doit survivre avec un salaire de famine d’un ou trois euros par jour. La parabole des ouvriers de la vigne nous rappelle ce problème permanent.

Le Christ souligne, dans l’Evangile, que dans le Royaume des cieux, tous sont invités à travailler dans la vigne du Seigneur. Dans cette vigne, il n’y a pas de chômage et il n’est jamais trop tard pour répondre à l’invitation de Jésus.

A l’heure de la paye, nous sommes assurés que le Seigneur nous donnera un salaire équitable et généreux : «Allez à ma vigne et je vous donnerai ce qui est juste». Il n’y a pas de prime d’ancienneté dans la vigne du Seigneur mais il y a toujours un salaire généreux à la fin de la journée.

Allez vous aussi à ma vigne

Finalement, même si nous n’avons pas travaillé toute la journée - à cause des circonstances de la vie, ou encore par négligence, insouciance ou manque d’intérêt, le Seigneur continue à nous inviter. Nous ne sommes jamais trop âgés pour reprendre le travail ou pour nous joindre aux autres travailleurs.

Pour Dieu, nous ne sommes ni des mercenaires, ni des employés, mais des amis. «Vas-tu regarder avec un œil mauvais parce que je suis bon ?» Notre Dieu est un Dieu qui répand ses bienfaits à profusion, qui «appelle» et «invite» à toute heure, à tout âge, dans toutes les situations...
Nous sommes invités nous aussi à entrer dans la vigne du Seigneur, lieu de bonheur et d’alliance avec Dieu et avec les autres, symbole de la bonté et de la générosité de Dieu: Allez vous aussi à ma vigne

Extrait de la méditation du Père Yvon-Michel Allard, Canada

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article