Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer

De la multitude à la communion

21 Juin 2014 , Rédigé par E.A.P Publié dans #Méditation

De la multitude à la communion

Fête-Dieu, fête du Saint Sacrement, fête du Corps et du Sang du Seigneur... Toutes ces formulations portent l’empreinte de leur époque, mais elles parlent de l’unique sacrement de l’amour et de l’unité qu’est l’Eucharistie.

L’Église affirme et croit depuis toujours que, dans le sacrement de l’Eucharistie, le pain devient le corps du Christ donné et que le vin devient le sang du Christ versé pour notre salut.

Chaque Eucharistie rappelle sa mort et son dernier repas, elle proclame sa résurrection. Et quand nous célébrons la messe, c’est Jésus ressuscité que nous célébrons. Il nous entraîne dans sa propre vie. « Il est grand le mystère de la foi ! », affirmons-nous dans la liturgie. « Nous proclamons ta mort, Seigneur Jésus, nous célébrons ta résurrection, nous attendons ta venue dans la gloire. »

Jésus est le pain vivant. Par la communion à son corps et à son sang, nous devenons le Christ ressuscité, son corps, une seule communauté, une seule Église. « C’est en écoutant sa Parole, en nous nourrissant de son corps et de son sang, que le Christ nous fait passer de l’état de multitude à l’état de communauté, de l’anonymat à la communion », disait le pape François dans son homélie pour la Fête-Dieu 2013.

Fête-Dieu, fête de ce don suprême du Christ qui se livre à nous...Témoignons de notre joie, nous qui participons au repas du Seigneur, pour devenir nous-mêmes " eucharistie" pour nos frères.

Extrait de Karem Bustica - Prions en Église – juin 2014
Image composée R.
F.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article